Et on retrousse ses manches...

(<==En piste !)

(I'm on a Hiiiighwaaaaay...==>)

Ah ! C'est l'heure du petit dèj chez les Herbert !

D'ailleurs, si quelqu'un pouvait m'expliquer ce que cette nana, qui ne s'appelle pas du tout Herbert, fait là... Bref. Ellaaaaaa !
Ella : "Minute, papillon ! Pas twop vite hein ! C'est le matin, tu ne wespectes même pas le matin ?"
Non, on a trop de choses à faire pour ça, alors bouge.
Ella : "Moui... Mais d'abowd les dents. Ma maman m'a toujouws dit de me laver les dents avant de manger sinon je wisque d'avaler des micwob'."
... Tu sais, je peux aussi te faire avaler tout un tas de trucs désagréables, s'il le faut. A commencer par les trucs cramés non-identifiables...
Ella : "Waison de plus !"
Je suppose que le petit dèj peut attendre. Un peu.

Ella : "Ché toujouws mieux que de faiwe fuiw les fans !"
Ouais bon, allez, à table !
Ella : "Non, la douche d'abowd"
Ca va encore durer longtemps, ce manège ?! En plus, tu n'es même pas chez toi.
Ella : "Waison de plus pouw ne pas cocoter comme un poisson fumé !"

Mais ! Maismaismaismais ! c'est quoi ces façons ?!
Ella : "Hey ! QUI se compowte de façon inappwopwiée, ici ? Voyeuw !"
Sort vite de là, Ella ! Ne reste pas près de ce pervers !

Quelques minutes plus tard, alors qu'elle se remettait doucement de ses émotions...

Ella : "Jééééééésus Mawie Joseph ! Je n'ai jaaaa-mais été aussi gênée de ma vie !"
Bah va falloir t'habituer. Outre le fait que ce malotru était parfaitement dégoûtant, ton futur succès va te mettre au prise très souvent avec ce genre d'individus, saches-le. Allez, maintenant, au boulot, tu vas être en retard.

Ella : "... Et je peux pas deveniw wockeuse-boxeuse ?"
C'est... pas très sexy... je suis pas sûre que ce soit très très vendeur...

Le lendemain soir, après une journée de repos à jouer chez les Herbert ...

Euh... elle est un peu strange, ta copine, Ella.
Ella : "Hein? De quoi tu pawles ?"
Ah, c'est vrai, désolée, tu ne vois pas à travers les murs, toi...
Ella : "Tu souffwiwais pas d'hypoglycémie, toi ? Ma maman disait toujouws que ça pwovoquait des allucinations."
Ella, va falloir arrêter ça si tu veux qu'on s'entende. Je suis sérieuse.

 

Eeet... Vous n'avez pas de maison à vous ? Un endroit où vous pourriez aller... ailleurs que chez nous ?
Mais pourquoi j'dois faire la vaisselle...
Laisse-les parler, Ella. Mange, et ensuite, au dodo, on a bien trop de choses à faire pour s'occuper de ces gens-là.
Ella : "Tchinquiètche pas, Saksha. J'en pewds pas une miette... Bientôt, ils me suppliewont pouw manger avec moi."
Oui, voila... 

Le lendemain matin, je la retrouve pendue au téléphone (et je vous promets qu'elle l'a fait à l'insu de mon plein gré).

Ella : "Allo patwon ? Oui, c'est pouw vous demander : la maison, elle est compwise avec le job ?... Non ?! Comment ça non ? Mais c'est dingue ça, moi, une futuwe staw..."
Dans future star, y a "Future", Ella... Va vraiment falloir apprendre la modestie, j'te promets, ça va te jouer de mauvais tours un de ces jours... Et puis, pourquoi t'appelle Stiles, toi? J'ai déjà prévu de te marier à un flic. Dès que je mets la main sur l'un de ces spécimens en voie de disparition... Le seul flic que j'ai vu, c'était une nana... Pfff... Tu m'écoutes, là ?
Ella :"... ste et bien équipée, sinon comment je peux faire ?... Et la guitare alors ?"

Ella : "QUOI ?... OH MON DIEU ! Je dois ACHETER une guitawe ?! Mais... Mais... On me tuuuue, on m'assassiiiiiiine !"
Ah ! Ca me rappelle quelqu'un ça !
Ella : "C'est inadmissible ! C'est ..."
Chut. Stop ! Halte au clairon, l'est l'heure d'aller au boulot. Allez, allez !
Ella : "On veut ma mowt !"
C'eeeeeeest ça. Ouste !

Enfin ! Le soir-même, surement poussée par l'inspiration de la rébellion, Ella décrocha sa toute première augmentation.

Suivie d'une promotion ! Pas mal pour un second jour de boulot.

Epuisée, elle profite d'un banc public près de la librairie pour s'étendre quelques instants. Peu de temps après, un brouaha généralisé la réveille.

D'ailleurs, un pauvre gars (que j'ai pris pour une fille au départ, mais on n'a pas idée d'avoir des cheveux de filles quand on est un homme ! M'enfin...) un pauvre gars disais-je n'a pas eu la chance de trouver un banc et s'est évanoui au sol. Après quelques paroles amicales, Ella s'eclipse : il est trop tard pour s'incruster chez les Herbert.
Ella : "Oh non..."
Oh si. Les Chamalows.
Ella : "Je détete les chamalows..."
Ils vont pas te manger.... PFfffffouaaaaaaaahahahaha !
Ella : "Ha...Ha...Twès dwole...Vwaiment..."

Bah ! C'est Geoffrey Plénozas ! Qu'est-ce qu'il fout là ?
Ella : "C'est exactement ce que je lui ai demandé..."
Et ?
Ella : "... il aime les chamalows... Non mais on mawche vwaiment suw la tête ici, hein... Tu cwois qu'il échangewait sa belle bawaque contwe ma wésewve de chamalows ?"
Je sais pas... Essaie toujours ! Qu'as-tu à perdre à part ta fierté ?
Ella : "Tu sais ce qu'elle te dit ma fiewté ?!"

(<==En piste !)

(I'm on a Hiiiighwaaaaay...==>)

Commentaires (4)

1. Mylord31 08/01/2011

je persiste, j'adore ta challengeuse

2. Saksha (site web) 10/01/2011

Hihi ^^ merci beaucoup !
Ravie que ça te plaise :)

3. Misky 10/01/2011

Tiens, un Plenozas qui mange des chamallows... Sont fourrés au caviar ?...

4. Saksha (site web) 11/01/2011

Qui sait ! Peut-être le charme champêtre en compagnie d'une future star qui l'a attiré...
Ou peut-être bien qu'ils sont fourrés au caviar, mais Ella ne m'en a rien dit, dans ce cas là ! Merci d'être passée

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×