Créer un site internet

Tout vient à point à qui sait attendre

(<== Les hommes de la famille)

(Et ça pousse, et ça pousse ==>)

Comme la pluie en plein désert, voilà combien cette naissance était attendue, chers amis lecteurs. Car ce jour, ce grand jour est enfin arrivé... Le jour de LA délivrance, le jour où Ayna va enfin cesser de me casser les pieds pour retourner bosser, le jour où Leighton va faire des trous au plafond à force de sauter de joie, et surtout le jour où j'arrête de compter les heures qu'il me reste avant de sombrer dans le désespoir... Elle est arrivée ! Notre petit miracle en langes est arrivé !

Comme le veut la tradition, notre petite est une artiste dans l'âme. J'en profite pour préciser, si c'est pas déjà fait, qu'à l'exception du trait héréditaire "Artiste" tous les autres traits de tous les enfants Silverhand sont générés au hasard, en général dans les "bons" caractères si l'enfant est bien éduqué (ce dont je peux me vanter pour les trois garçons pour le moment).

Trop occupée à reprendre sa carrière aussi vite que possible...

...Ayna passa très peu de temps à la maison, laissant ses enfants aux bons soins de leur père suremené, ce qui faisait que Borian et Baku se retrouvaient souvent tous seuls à table...

 

Ayna : "Hep, minute papillon."
Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a ?
Ayna : "Tu as l'audace de dire que je ne m'occupais pas de mes enfants ?"
J'ai pas tout à fait dis ça...
Ayna : "Alors que j'ai passé des heures entières à leur lire des histoires et à leur cuisiner des bons petits plats pour qu'ils ne manquent de rien..."
Tu parles, ils mangent des céréales et des soupes en boites, les gamins...
Ayna : "... et que je faisais tout mon possible pour ramener mon travail à la maison pour être avec eux..."
T'avais pas le choix, congé maternité, tout ça, et puis c'est un peu le boulot d'une journaliste, de bosser à la maison sur ses articles aussi...
Ayna : "T'as pas un peu honte de rejeter sur moi la faute alors que t'as juste oublié de prendre des photos de l'enfance de ma Belora-chérie-adorée ?"
... Ahum. Passons.
Ayna : "NAN ! Pas question ! Tu OoOOOooses me traiter de mauvaise mère ! Ca ne se passera pas comme ça !"
Bon, ok, ok ! Mais en tant que journaliste, j'espérais que tu apprécierais les efforts de cohérence que je tente d'apporter entre mes reportages photos et mes commentaires.
Ayna : *choquée*
Rho ca va, je te présente mes plus plates excuses. OUI j'ai pas de photos de mini-Belora mais je me suis rattrapée sur la suite et OUI tu es une excellente mère et Leighton est un papa d'enfer, ça te va ?
Ayna : "Traitresse."
Moi aussi je t'aime bien.

Bref, voici le tout premier anniversaire de notre petite merveille maison, Belora, qui promet d'être une sacrée enfant gâtée à ce rythme là. Il faut dire que tout le monde l'adore, moi la première, ce qui fait que j'ai passé beaucoup plus de temps à gagatiser qu'à prendre des photos. C'est comme ça. Point.
Ayna : "Vendue..."
On va pas revenir là dessus, Ayna, s'il-te-plaît...
Ayna : "..."

De gauche à droite : Benjamin qui joue aux cubes, Borian en slip (...), Leighton crevé, Baku extatique et Ayna portant Belora. On est au complet ! Bon anniversaire, Belo ...ra ?

Baku : "Ouaaiiis ! Un petit frère !"
Aaaaah nononononon ! Non !
Ayna ? Zut, elle s'est évanouie sous le choc. Leighton, aide-moi donc je... Leighton ? Ah bah lui aussi... Pfiou... Allez vite, au relookage et tout le monde au dodo, ça fait trop d'émotions pour un seul soir, ça.

Voici Belora et sa maman, le lendemain, remise de ses émotions.

Ayna : "Ma chérie, tu aimes la cuisine ?"
Belora : "MIAMIAM!"
Ayna : "C'est bien, tu es une vraie fille... Maman est rassurée..."
C'est peut-être juste une gloutonne, comme tes autres enfants.
Ayna : "Saksha, c'est pas le moment..."
Ok, désolée. Mais pour ce que ça vaut, je suis convaincue du haut de mon omniscience que c'est une fille. Et une jolie, elle te ressemble énormément, tu verras que ce sera une petite merveille.
Ayna : "Tu crois ? J'ai eu si peur hier soir..."
Crois-moi, et crois-en ton coeur de mère...
Belora : "Maman ? Miamiam !" *sourire charmeur*
Ayna : "Ooh ma princesse..." *sourire comblé*

Pendant ce temps-là, à O.K. Corral ...

Baku : "Le premier qui sursaute est un froussard !"
Benjamin : "Fwoussaaaaaaaar!"

Enthousiasmé par le caractère joueur de Benjamin, Baku se rapprocha peu à peu de son petit frère, au détriment de Borian qui de toute façon, poussé par sa nature solitaire, s'en moquait comme de son premier ameçon. Cependant, Borian et Baku, en bons frères, trouvaient toujours un peu de temps pour se retrouver autour d'une table... souvent d'échecs, car c'était une des nouvelles passions de Borian.

Pendant ce temps, Ayna ne chaumait pas ! En effet, fin du congé maternité oblige, môdame reprit du service, et pas à moitié car le lendemain déjà, voilà ce qu'elle nous ramenait :

Eeeeh beh ! Madame la présentatrice de la météo, félicitations !

Ayna : "Admire un peu le chapeau et le chauffeur ! la classe, non ?"
Le chapeau ou le chauffeur ? Parce que euh...
Ayna : "Rabat-joie !"
Hihihihi !
Ayna : "De toute façon, j'ai le meilleur à la maison !"
Ca tu peux le dire. Il assure à fond pendant que tu ménages ta carrière.

Bien ! Je vois qu'on est sur de bons rails, cette fois : une héritière, trois garçons en pleine santé, un papa poule au poil, une maman journaliste qui monte en grade... Mes amis, voilà un chapitre comme je les aime !
Ayna : "Oui bah t'habitues pas trop."
Rabat-joie !

(<== Les hommes de la famille)

(Et ça pousse, et ça pousse ==>)

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site